Voyages dans les montagnes du Pakistan

Actualités

Publications Baltoro Ski Tour

We prépa expé  

Le programme d'automne 2017 est sorti

Des images de la Shaksgam

Les enfants du K2

News de la région Gilgit Baltistan 

News du quotidien "The Dawn"

24/04/2017 -Nous sommes au camp 9, à 5160 m. Le temps était correct jusqu'à midi puis la neige et le vent ont refait leur apparition au moment où nous montions le camp. Nous avons gagné 500 m aujourd'hui, il nous reste 600 m pour atteindre le West Muztagh Pass.

A 17h, levé de rideau sur les montagnes. Des lumières pures à perte de vue, c'est une merveille absolue, nous sommes tous ébahis. Ce magnifique spectacle nous fait oublier toutes nos galères. Nous voici à la découverte d'un bout de la planète quasi-inexploré. Quel cadeau ! Nous vivons des instants divins.

Tout le monde va bien, je fais très attention par où nous passons et où nous campons. Et je dose les journées pour que personne ne s'épuise. 

23/04/2017 - Le temps s'est éclairci et on avance. Nous sommes à 4 620 m, sur le glacier du Chiring. Tout le monde va bien.

22/04/2017 - Bientôt le glacier de Chiring. C'est pas du gâteau, nous avons beaucoup de fronts morainiques à franchir. Jour blanc et neige pour cette nouvelle journée d'aventure. 

21/04/2017 - Dure journée, 8 heures sous la neige ! 5 heures avec les porteurs à tracer la neige profonde et mouillée puis 3 heures à ski dans le dédale du glacier de Panmah ! Ce soir, le ciel est plus dégagé, c'est grandiose ! Tout le monde va bien.

20/04/2017 - Il a plu et neigé toute la nuit mais pas trop fort. Il faisait gris et humide ce matin. 

Nous sommes partis avec les 25 porteurs, sans l'équipe cuisine. Objectif du jour : traçer jusqu'à 3 800 m. Il y a beaucoup de neige sur les moraines du glacier Panmah.

Les porteurs repartiront demain matin, très tôt. Ils se sont construits des abris sous d'énormes blocs pour passer la nuit.

Le beau temps revient petit à petit. C'est toujours aussi beau.

19/04/2017 - Bonjour tout le monde ! Petit résumé des derniers jours : dimanche 16 avril, nous avons marché 8h pour atteindre Askole. La piste était complètement détruite par endroits. En cause : le mauvais temps de cet hiver. Les habitants du village étaient bien contents de nous voir arriver !

Nous avons ensuite parcouru 21 km pour gagner le camp de Gojumka Khumbo, sur la rivère Dumurdo. 

Et aujourd'hui, nous sommes à Panmah (4050 m). Tout va bien... sauf le temps ! Il pleut et les prévisions sont plutôt mauvaises. A suivre ! 

15/04/2017 - Après un long vol pour Islamabad et 5 heures d'attente pour le vol intérieur, nous voici à Skardu ! Vol magnifique. Ici, les arbres sont en fleurs et les sommets alentours sont enneigés. Demain, direction Askole par la piste... coupée donc nous marcherons dès demain pour rejoindre le village en une journée. 

12/04/2017 - On part dans 2 jours... Tout est prêt. Sacs bouclés. Check list cochée. Starting blocks. Je rêve de l'arrivée au west Muztagh pass. En 1990, Marc Breuil et son équipe réalisait cette traversée à skis pour le première fois. Je l'ai appelé. 27 ans plus tard il reste marqué par la beautée de ce col et en parle comme si c'était hier. En 2004 le guide David Hamilton passait à son tour. Contacté également cet hiver, il m'a répondu depuis une base Antarctique, heureux de raviver ses souvenirs du Karakoram à skis. A nous maintenant d'aller voir, tout  là haut...

20/03/2017 - Retour du we préparation expé, répétition générale pour tous les membres du groupe Muztagh Pass Ski Tour. Tout va bien, l'équipe est prête pour l'aventure, on va être bien là bas !Départ 4 semaines.

we_prepa_2017-001_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


14/10/2016 - Retour d'un long et beau voyage. La Shaksgam c'est loin, il faut en traverser des contrées pour accéder à cette vallée perdue, à ces montagnes géantes dressées au dessus du désert. Pays kirghize, pays ouighour, des peuples qui puisent dans les mêmes racines, marqués par l'empreinte soviétique côté Bishkek et par l'emprise chinoise côté Kashgar. Pays vide dans les montagnes du Kun Lun où les militaires chinois faisaient des manoeuvres en dévoilant une force de frappe intimidante. Pays sublime dans le Karakoram laissé sous la seule surveillance des parois verticales et des glaciers. Celui des Gasherbrum est une pure merveille, hérissé de pénitents géants comme je n'en avais encore jamais vu. Le mariage de la glace et du désert est surprenant, spectaculaire, éblouissant. Le temps nous a été clément, les lumières d'automne et d'altitude étaient cristallines, les paroramas un enchantement permanent. A revivre et à faire connaitre encore une fois... ----> Les images

aimg_0845_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11/10/2016 - Aujourd'hui, arrivée à Bichkek, après une dernière journée de route à travers les steppes kirghizes blondes comme les blés ! Départ demain matin. A bientôt !

08/10/2016 - Arrivée à Kashgar. Ce matin, nous avons visité le vieux Yarkand, super. Demain, nous nous rendrons au marché des bestiaux qui se tient chaque dimanche. Dans l'après-midi, notre guide ouïghour nous montrera les quartiers historiques de sa ville natale. Shopping puis nuit à l'hôtel.

05/10/2016 - Demain, nous serons à Yilik et ce sera la fin du trek. Tout le monde va bien, le groupe est content.

03/10/2016 - Nous avons passé le col d'Aghil. Pour avoir moins froid, nous sommes descendus jusqu'au camp de Kotaz. Au total, aujourd'hui : 23 km de parcourus et le passage du col à 4 810 m, le groupe a plutôt bien géré !

01/10/2016 - Grande sortie découverte aujourd'hui. Nous avons grimpé un belvédère avec vue sur les quatre sommets de plus de    8 000 m  du Karakoram ! Ciel d'une grande pureté. Nous étions au coeur des plus grands glaciers du secteur. Exceptionnel. Et tout le monde est monté, même le guide ouighour et le cuistot chinois ! Demain, nous commencerons le retour. 

29/09/2016 -  Encore une journée merveilleuse ! Nous sommes allés au milieu du glacier des Gasherbrum. Magique ! Le groupe est ravi et moi aussi !

27/09/2016 - Passage du col d'Aghil, à 4 810 m. Nous sommes rentrés dans le monde singulier de la Shaksgam. Le temps est parfait, plus chaud que d'habitude. Large de plus d'un kilomètre, la Shaksgam est un véritable désert, d'une grande pureté. La sensation d'éloignement et de solitude est très forte. Nous avons installé notre camp en rive droite, près d'une source d'eau. Demain, trek pour le front du glacier nord des Gasherbrum au pied duquel nous installerons notre camp de base pour 4 nuits.

25/06/2016 - Finalement, vendredi, nous sommes restés la journée complète à Kashgar. Samedi, levé à 5 heures du matin direction Yilik mais c'était sans compter des manoeuvres militaires sur la route... Nous sommes restés coincés 5 heures, à attendre que cela se termine ! A 21 heures, nous étions encore sur la route avec le col de Mazar (5 000 mètres d'altitude) à franchir. Une heure trente plus tard, dernier check point fermé... Nous avons donc campé devant ! Ce matin, à 8h, nous étions à Yilik pour commencer (enfin !) notre trek. Demain, nous aurons rattrapé notre retard.C'est parti !

22/09/2016 - Nous voilà arrivés en Chine après 8h de passage de frontière ! 8 check point de contrôle et  2 fouilles.... Demain, route pour Kargilik après une matinée de visite à Kashgar. 

21/09/2016 - Hier, après 8 heures de route, nous sommes arrivés à Tash-Rabat. Dîner et nuit sous la yourte. Aujourd'hui, repos et découverte des environs avec une belle marche sur les crêtes alentours, à 3 800 m d'altitude. Cela nous permet de nous acclimater en douceur. Deuxième nuit sous la yourte avant de prendre la direction de Kashgar !

19/09/2016 - Arrivée à Bishkek, tout va bien. Un guide francophone nous a accueillis à l'aéroport. Au programme : transfert vers l'hôtel, repos, visite de la ville... Demain, direction Tash-Rabat à 3 000 m. 

16/09/2016 - 3eme voyage vers la vallée de Shaksgam, au pied du versant chinois du Karakoram. Cette fois, nous irons contempler les faces nord des Gasherbrum, Broad Peak, Urdok, Sia Kangri... Nous prendrons le temps de grimper sur quelques bélvèdères qui promettent des panoramas aussi fabuleux qu'inédits ! A suivre...

gasherbrum_trip_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

18/06/2016 - La vallée de Shaksgam est à la une du très beau magazine "Montagnes du Monde", avec 12 pages d'article, et la couverture ! En kiosque à partir d'aujourd'hui. Faites de beaux rêves ! 

  mm4_001alpesmag.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23/05/2016 - Des IMAGES de Baltoro Ski Tour II . Bon voyage ! 

13/05/2016 - Succès total pour cette deuxième édition du Baltoro Ski Tour. Cette année, grâce à un enneigement très abondant et à un beau temps stable, nous avons pu profiter à 100% de la grandeur des lieux, visiter intégralement les hauts bassins des glaciers du Baltoro, Abruzzes, Godwin Austen, et Savoy. Nous étions seuls, aucune expédition sur le K2, Broad Peak ou Gasherbrums. Extraordinaire !

Cette 12 eme expédition à skis dans le Karakoram me donne envie d'en vivre une 13eme, sur un nouveau parcours : une traversée sur des glaciers qui nous sont encore inconnus à Jahangeer et moi. Elle passera par les hauts cols de Muztagh et sur le l'immense bassin supérieur du glacier de Sarpo Lago... Ce parcours sera l'ultime traversée qui nous manque pour relier tous les points que nous avons visité lors des 12 dernières expéditions. Ca sera une grande aventure et je m'en réjouis d'avance. Elle plaira aux fidèles de ces expéditions à skis, et à tous ceux qui recherchent d'authentiques expériences, très très loin des sentiers battus. De l'imprévu, de la grandeur, de l'amitié, et des merveilles. A l'année prochaine !

  baltoro_ski_tour_2016_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10/05/2016 - Nous sommes arrivés à Islamabad par les airs ! Demain, visite du site de Taxila avant de quitter ce beau pays jeudi. 

08/05/2016 - Fin du trek, nous voilà arrivés à Askole ! Tout le monde va bien. Demain, direction Skardu. Aurons-nous la chance de prendre l'avion pour Islamabad ? Inch Allach !

04/05/2016 - Nous sommes au bout du raid à ski. Camps près d'une bédière. Temps couvert, humide, un peu de neige. Tout le monde va bien. Nous avons brûlé toutes nos ordures. Demain, les porteurs viendront nous rejoindre pour trois jours de marche ensemble jusqu'à Askole.

02/05/2016 - Ici, tout va bien. Nous faisons doucement route vers le bas. Encore un super temps ! Nous camponss à 4 500 m en plein milieu de l'immense Baltoro. Il nous reste deux jours de ski avant de retrouver les porteurs.

30/04/2016 - Journée de grand beau sur le glacier entre K2 et Broad Peak, merveilleux. Nous sommes montés à 5 350 m jusqu'à voir la face est du K2. Cette fois, nous avons visité tous les glaciers du coin avec une chance inouie avec le temps. Demain, nous entamons la descente. 

28/04/2016 - Aujourd'hui, nous avons réussi à passer les pulkas sur le glacier qui mène au K2. Les conditions de neige sont optimales et le temps magnifique. De notre camp, point de vue imprenable sur le K2 et le Broad Peak ! C'est écrasant de grandeur. Nous resterons ici 3 nuits de suite. Demain, visite sur le glacier Savoy. Nous sommes la première expé en ski et pulka à venir au pied du K2 ! Sommes seuls au monde. Encore la classe !  

27/04/2016 - Hier, grosse journée : 23 km en 11h. Nous sommes allés au camp de base du Gasherbrum où nous avons été reçus par le major du camp militaire. Bon moment passé tous ensemble. Aujourd'hui, retour à Concordia. Et demain, camp au pied du Broad Peak. La classe !

25/04/2016 - Camp de Shama, haut Baltoro. Aujourd'hui, j'ai un an de plus... ! En cadeaux : un temps et une neige parfaits. Nous sommes très chanceux.  Cerise sur le gâteau : nous avons pu admirer le K2, que demander de plus ?!

24/04/2016 - Concordia, 4 600 m ! Aujourd'hui, de bonnes conditions, tout le monde apprécie le voyage ! Bientôt, le K2 se dévoilera à nous. Nous avons fait la rencontre de militaires en poste sur le glacier. Ils nous ont payé à boire, sympa !

23/04/2016 - Le beau temps est revenu. Tout va bien. Nous campons dans l'allée des icebergs, magnifique ! Demain, Concordia (4 600 m) Inch'Allah !

21/04/2016 - 3 850 m. Dernier repas sous la tente mess. Demain, après quelques heures de marche avec les porteurs, nous les saluerons et chausserons les skis pour deux semaines en autonomie. Tout va bien malgré un temps changeant. Nous avons pu admirer les tours de Trango et autres bastions de granit à couper le souffle.

19/04/2016 - Jula. Finalement, hier, nous sommes restés à Askole, le temps de rassembler tout le matériel nécessaire. Donc, aujourd'hui, premier jour de trek. Le temps est couvert mais tout va bien, nous sommes dans les plus belles montagnes du monde !

17/04/2016 - Askole. Après 6h de jeep, arrivée à Askole. Le temps est moyen, la pluie est annoncée. Tout le monde va bien. Demain, premier jour de marche jusqu'à Jula. 

16/04/2016 - Nos prières ont été exausées !! Nous sommes à Skardu avec tous nos bagages ! Il y a 22h, nous étions encore en France.. temps record pour arriver jusque-là. Nous avons terminé de préparer les sacs de nourriture avant une bonne nuit à l'hôtel. 

12/04/2015 - Baltoro Ski Tour : J-3 avant le départ.Tout est prêt, sauf la Karakoram Highway, fermée depuis le 5 avril suite à des pluies torrentielles qui ont provoqué d'énormes éboulements, et causé 16 victimes dans la province de Gilgit Baltistan. Jahangeer était bloqué jusqu'à aujourd'hui à Hunza, avec tout le matériel. Il devrait pouvoir rejoindre Skardu d'ici 2 jours. Depuis Islamabad, il nous faudra absolument voler pour gagner Skardu. Un voyage qui s'annonce plein d'imprévus et de "Inch Allah". Comme d'hab!


30/10/2015 - Des images en ligne de la Shaksgam

21/10/2015 - Retour à la maison après avoir passé du bon temps à Kashgar, marché du dimanche on ne peut plus pittoresque, ville animée et agréable à déambuler. Torugart pass franchi sous la neige, montagnes du Kirghiztan poudrées, chevaux en liberté dans les steppes dorées, lac Issyk Kul aussi limpide qu'un bel automne. Au final un sacré beau voyage au bout du monde (la Shaksgam c'est vraiment loin !) qui s'est déroulé sereinement, sans avari de parcours, une météo parfaite et un groupe enthousiaste qui en a pris plein les yeux. L'an prochain j'y retourne, vers les glaciers de la haute Shaksgam, au pied des Gasherbrum, Urdok et autres géants... A suivre. 

aimg_0494_copie_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16/10/2015 - Village de Kargilik, retour à la civilisation ! Tout le monde va bien, nous avons passé un magnifique moment dans ces belles montagnes. Demain, route pour Kashgar où nous pourrons flâner tout l'après-midi.

12/10/2015 -  Nous revoilà au camp situé sous le col d'Aghil. Hier, journée splendide au cours de laquelle nous avons grimpé à 5 100 m avec un panorama incroyable sur le K2 et le Karakoram central. Il nous reste 3 jours de marche.

09/10/2015 - Dernière balade dans la vallée de Sarpo Laggo. Temps limpide. Demain, nous entamons notre retour. Tout le monde va bien.

07/10/2015 - Ce matin, nous avons gravi un sommet à 4900 m, grandiose. Demain, nous serons au pied du magnifique K2 ! J'en connais une qui m'envie...Laughing

05/10/2015 - Nous sommes dans l'immense vallée de la Shaksgam, c'est sublime. Le temps est magnifique et tout le monde apprécie ! Sentiment d'être seuls au monde. 

03/10/2015 - Camp à Kotaz (4 330 m). Longue journée de marche mais très belle et variée. Tout le monde va bien. L'équipe chinoise est très opérationnelle, le matériel de camping plus confortable que l'an dernier. 

Demain, direction le col d'Aghil, à 4 870 m. C'est une vaste plaine d'altitude au milieu de laquelle s'étend un beau lac. Le col surplombe le corridor de la Shaksgam qui sépare les massifs de l'Aghil et du Karakoram.

30/09/2015 - Déjà 5 jours que nous sommes partis, tout va bien. Nous avons passé la frontière chinoise hier. Dîner et nuit à Kashgar. Après une matinée de visite, nous avons pris la route direction Kargilik, grande ville moderne, la dernière sur notre route avant le Karakoram. 

Demain, nous atteindrons le village de Yilik, occupé par 160 Kirghizes récemment relogés par les Chinois. 

25/09/2015 - C'est parti pour une voyage au bout du bout du monde, dans la vallée de Shaksgam, direction le K2 !!

04/09/2015 - J'ai grand plaisir à confirmer le départ de la deuxième édition du programme Baltoro Ski Tour . Le groupe est en effet bien ammorcé dès ce début septembre. A vos marques... Prêt ? 

04/09/2015 - Bilan de la saison d'été dans les montagnes de Gilgit Baltistan (sources = Pakistan Association of Tour Operator) :

"Cette année, 22 expéditions et 110 groupes de trekking ont obtenu des permis, délivrés pour les sommets de plus de 6500 m et les  zones retricted soumises à permis. A cela il faut rajouter les groupes qui ont visité des zones ouvertes sans permis, on peut estimer environ 30 à 40 le nombre de ces groupes. Nous pensons que le nombre total d'alpinistes ayant visité le Pakistan cet été est de 150 à 180 et le nombre de trekkeur environ 400. Il y a donc un declin de la fréquentation des montagnes pakistanaises d'environ 70% depuis l'attentat du Nanga Parbat (22 juin 2013), laissant des milliers de personnes sans emploi. Le gouvernement a augmenté la sécurité des visiteurs étrangers dans les principaux sites touristiques (spécialement sur kkh). Des vols supplémentaires sont opérés de islamabad à SkarduLe nouveau gouvernement provincial du Gilgit Baltistan est pro tourisme. Nous allons rencontrer le ministre en chef dans quelques jours avec quelques recommandations."

 

21/04/2015 - Le ministère des affaires étrangères britannique revoient à la baisse les conseils de prudence pour les voyageurs désirant se rendre au Pakistan, dans la province du Gilgit Baltistan. 5 nouveaux avions ATR devraient être mis en service sur les lignes Islamabad Gilgit et Islamabad Skardu. A suivre... Voir article de presse.

18/12/2014 - Immense tristesse devant l'atrocité de l'attentat contre des écoliers à Peshawar. Le peuple pakistanais et le monde entier est attéré devant une telle cruauté. Mon ami Jahangeer ne se fait pas d'illusion pour la saison touristique 2015, il va retourner travailler dans les mines de rubis au-dessus de chez lui en attendant des jours meilleurs. Il n'y avait que 3 personnes partantee pour le Baltoro ski tour 2015, pas assez pour confirmer. Je reporte donc d'une année ce voyage. D'ici là je poste chaque jour, sur ma page Facebook, une image ramenée de mes dizaines de séjours au Pakistan histoire d'entretenir les rêves au quotidien et de ne pas oublier la beauté du monde.

18/11/2014 - Dans l'ambiance tendue que le monde connait face à la surenchère du terrorisme islamique, l est légitime de s'interroger sur le bien fondé de se rendre dans les montagnes du Pakistan. Je dresse ici un tour d'horizon de l'évolution du tourisme au Pakistan, en tentant d'être le plus objectif possible. Etat des lieux du tourisme au Pakistan

 

24/10/2014 -Enfin les images sont publiées

Ce voyage a été à la hauteur de mes espérances en matière d'aventure, de découverte culturelle, et de beautée de trekking. Les déserts des Kun Lun, de l'Aghil et de la vallée de Shaksgamsont spectaculaire. L'immensités des vallées d'altitude au nord du Karakoram dépassent ce que j'avais vu ailleurs. La solitude de ces contrées est impressionnante. Le versant nord du K2 est absolument somptueux. La carvane de chameaux qui nous accompagne donne une touche de haute Asie Centrale très cinématographique. Kasghar est une ville agréable et d'un grand intérêt, et la route du Kirghiztan au travers du Pamir est un voyage à lui tout seul. Nul doute que je reprogrammerai ce séjour riche et dense... A suivre. 

aaak2_chinese_side_press_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09/10/2014 - Pour sortir de Chine, encore une longue attente de 6h agrémentée de nombreux contrôles... Nous sommes enfin arrivés à Bichkek. Repos avant de prendre l'avion deman matin et de revenir en France pour partager notre aventure !

05/10/2014 - Retour à Kargilik après 10 heures de route. Nous sommes sortis des montagnes et avons retrouvé les oasis, les restaurants, l'hôtel et la douche !!  Tout va bien. Demain, direction Kashgar (4 à 5 heures de route) où nous passerons la journée.

02/10/2014 -  Vue superbe sur le K2 depuis une arête à 5600 m, au-dessus du col d'Aghil. Grandiose !

30/09/2014 - Chemin du retour dans la vallée de la Shaksgam, grandiose. Le beau temps est toujours là. Nous avons passé les gros guès de la rivière, pas facile avec les chameaux ! Demain, direction le col d'Aghil.

27/09/2014 - Belle balade à 4 800 m, à l'aplomb du camp. Vue imprenable, comme si nous étions dans un avion ! Quel bout du monde !

25/09/2014 -  Nous sommes arrivés au camp de base chinois du K2 hier, magnifique ! Aujourd'hui, repos. Pendant 3 jours, nous ferons des allers-retours autour du camp, notamment sur le glacier du K2.

L'équipe est en forme.

21/09/2014 - Nous sommes à Kotaz (4330 m), sous le Aghil pass. Journée somptueuse ! Tout le monde a bien et profite !

20/09/2014 - Après une première nuit sous tente, nous faisons la connaissance des chameliers ce matin. Tout est prêt pour une marche le long de la vallée de Surakwat. Ce soir, camp à Sarak (3900 m).

17/09/2014 -  Nous sommes arrivés en Chine après 8 contrôles de frontière ! Rencontre avec notre prestataire local et son équipe puis direction Kashgar en bus privé. Nuit à l'hôtel bien méritée !

15/09/2014 - Arrivée à Bishkek cette nuit, 5h05. Nous avons 4 heures de décalage (en plus) avec la France. Temps gris. 

Demain, route en minibus pour Tash-Rabat, 480 km de route, 8 h de trajet ! Nous ferons un stop à Burana, site historique du IX ème siècle. Déjeuner à Naryn puis direction les espaces d'altitude du Pamir où nous visiterons le caravanseraï de Tash-Rabat, étape historique des caravanes marchandes sur la route de Kasghar. Dîner et nuit dans un camp de yourtes.

13/09/2014 - Veille du départ. Tout est prêt, nous partons demain pour Bishkek via Istanbul. Ce voyage, nouveau pour moi, est une aventure où flottent des noms qui fleurent bon l'Asie Centrale. Tash Rabat, Torugart, Kashgar, Taklamakan, Yarkand, Aghil et la vallée perdue de la Shaksgam qui lèche les pieds du Karakoram. Du grand voyage, des déserts immenses et le roi des sommets en ligne de mire, le K2, versant nord. Vivement demain !

carte_generale_copie_web.jpg


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

08/07/2014 - Opération "ras le bol des terroristes" :  Toute la nation pakistanaise soutient l'armée dans son attaque lancée depuis 15 juin dernier contre  les réseaux terroristes de tout bord installés au Waziristan. L'opération, appelée Zarb-i-Azb, est également soutenue par les religieux qui l'ont qualifiée de Jihad. Un Jihad contre le terrorisme ! Des infos trés détaillées sur Wikipédia.

Peu d'infos dans le médias français. Une analyse par Christian Bobin dans Le_monde_11_juillet 2014

27/06/2014

promommag2_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En kiosque tout l'été le numéro 2 du magazine Montagnes du Monde, avec un récit en image de l'expé du printemps. 

Des images de l'expédition

Succès total pour cette première expérience à skis sur le Baltoro. La météo nous a bien servi, du grand beau, presque tous les jours. Certains espéraient même une petite tempête de neige pour s'offrir un peu de repos sous la tente... La neige était transformée, facile à skier. Le glacier est accidenté, vallonné, on est loin des grandes platitudes de Snow Lake. Les sommets alentours sont d'une grandeur spectaculaire, envoutante, unique au monde. Nous avons eu le temps de nous approprier ce paysage dantesque, en parcourant tous les grands axes, en campant dans des positions stratégiques pour embrasser l'ampleur du paysage.

Nous avons pu admirer tous les sommets phares de la région : les tours de Païju, de Uli Biaho, Trango, de Lobsang, de Muztagh, le K2, le Broad Peak, les Gasherbrum I, II, III et IV, le Chogolisa, le Baltoro Kangri, le Snow Dome, le Sia Kangri. Nous avons visité les camps de base du K2, GI et GII et GIV. Au total 11 jours passés au dessus de Concordia, immergés dans le sanctuaire des plus grosses montagnes du monde.

Il a exceptionnellement peu neigé sur le Karakoram cet hiver, les crevasses étaient mal bouchées, nous n'avons pas pu remonter le glacier de Savoie pour aller voir la face ouest du K2. Ca sera pour la prochaine fois ! Quand au Windy Gap, trop loin !

Le contact avec le contingent militaire du Baltoro (présent depuis 30 ans !) a été très chaleureux, nous avons été invité plusieurs fois dans leurs camps, à déguster des tournées de thé et des pakoras tout frais. A 4 reprises les hélicoptères de ravitaillement nous ont lancé des bouteilles de Pepsi, des jus de fruits, de la limonade. Les militaires étaient étonnés de nous voir nous balader sur leur glacier, sans l'aide de porteurs, en toute liberté, à une saison où jamais personne ne vient. 

L'ambiance générale était détendue dans le Gilgit Baltistan, même sur la KKH. Escorte de principe pour les étrangers. On ne déplore aucun incident depuis l'attentat du Nanga Parbat en juin dernier. Le groupe de militants qui sévissait au Diamir a été capturé. L'armée adopte une position très ferme et sans ambiguité contre les militants talibans depuis que des hauts gradés ont été tués l'an passé. Les populations (Diamir et Kohistan confondus) ne semblent plus prêtes à héberger des militants. L'expérience de la terreur taliban à Swat (années 2005 / 2009) a marqué les esprits.

La police a levé le système de convois pour les transports en commun circulant sur la KKH (en place depuis près de 2 ans). Le climat est donc plutôt à l'optimisme.

Les prix augmentent dans le pays, toutes denrées et services confondus, mais la monnaie se tient bien face aux devises étrangères. Le coût des voyages vont être revus à la hausse.

Nous avons visité le nouveau pensionnat à Askole, financé par les donateurs de l'association Les Enfants du K2. Les enfants sont maintenant bien installés. Les résultats scolaires sont corrects et  2 élèves sur le 8 sont brillants (1er et 2eme place de leur classe). Ces enfants sont sacrément débrouillards, ils s'autogèrent, ils sont déjà bien différents de leurs frères qui vivent à Askole. Compte rendu sur le site de l'association

 

Le guide Sarfaraz  n'a pas pu venir en stage "expédition à skis" avec nous, la prochaine fois inch Allah. 

Jahangeer et moi programmerons de nouveau le "Baltoro Ski Tour" au printemps prochain. Avis aux amateurs ! 

 

concordia_copie_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

14/05/2014 - Nous sommes sur la route entre Besham et Islamabad. Demain, troisième et dernier jour de bus, arrivée prévue dans l'après-midi. Et oui, comme à l'aller, le temps était trop mauvais pour prendre l'avion.

Aujourd'hui, la route était tellement mauvaise que nous avons parcouru 17km en 1h15 !! Le temps d'admirer le paysage...

Vol retour vendredi matin. We'll come back !

10/05/2014 - Camp de Jula, à 3150 m, après deux longues étapes. Nous sommes fatigués mais contents de profiter de températures clémentes et du beau temps !

Demain, direction Askole via un bon chemin au-dessus de la rivière Braldu. Ce sera notre dernier jour de trek !

08/05/2014 - Camp à Urdukas, où nous avons retrouvé les porteurs. Rangement des pulkas. Encore trois jours de marche pour rejoindre Askole.

Ce soir, un bon repas sous la tente mess !

05/05/2014 - Hier, nous sommes montés au camp de base du K2 sans pulkas car le relief ne le permettait pas. Nous avons donc fait un aller-retour depuis Concordia. C'était vraiment magnifique avec de belles lumières, pas âme qui vive à part des traces de renards !

Ce matin, camp de base du Gasherbrum IV, on en a encore pris plein la vue ! C'est notre dernière nuit à Concordia car, demain, on attaque le retour en direction de Goro II.

02/05/2014 - Hier, nous sommes redecendus à Concordia non sans diffilcultés.

Aujourd'hui, après une bonne nuit de repos, exploration autour du camp et demain, direction le glacier de Savoy avec vue imprenable sur la face ouest du K2 et le Broad Peak.

30/04/2014 - Camp au pied du Baltoro Kangri. Belle matinée de ski au-dessus du camp avec une vue splendide sur le Gasherbrum II. 

Nous avons mis deux jours pour atteindre le camp, à 4900 m. Le glacier est difficile à pratiquer, avec beaucoup de moraines. On en bave un peu pour tirer les pulkas car de nombreux obstacles freinent notre progression et, à cette altitude, dès que l'on bouge un petit doigt, le rythme cardiaque s'accélère ! Mais l'aventure est si belle.

Avant-hier, un petit hélicoptère de l'armée - sorte d'Alouette - a survolé notre camp au retour d'une rotation de ravitaillement pour les militaires de la région. A notre plus grand étonnement, l'hélicoptère a effectué un vol sur place, 10 m au-dessus de nos tentes, pour nous larguer deux bouteilles de Pepsi et des jus de fruits ! Trop fort et trop sympa !

Cette expédition est vraiment différente des autres de par le relief, plus difficile, et la présence de ces militaires qui gardent la zone frontalière avec l'Inde. Ce matin, nous avons pu déjeuner avec le major du QG situé au camp de base du Gasherbrum. Rencontre inoubliable !

27/04/2014 - Nous voici à Concordia (4600 m) dans le haut bassin du Baltoro, au centre du Y dont la branche de gauche mène au K2 et celle de droite aux groupes du Baltoro Kangri, Chogolisa et Gasherbrum.

Le temps est magnifique, pourvu que ça dure !

Nous avons rencontré des militaires dont le camp est situé à quelques heures de là. Rencontre innattendue mais sympathique !

25/04/2014 -  Aujourd'hui, grosse étape de 10 heures entre Païju et Urdukas à 4062 m. Malgré un temps moyen, nous avons pu admirer les tours de Uli Biaho, de Trango et de Cathédral, gigantesques bastions de granit dressés vers le ciel. Le chemin, tracé sur le glacier, serpentait au milieu d'un vrai labyrinthe de pierres.

Le camp de Urdukas est situé sur des terrasses au milieu de grands blocs sculpturaux, c'est un magnifique belvédère. 

C'est ici que nous prenons notre dernier repas sous la tente mess. Ici aussi que j'ai fêté mes 50 ans avec, au menu : foie gras (acheté à l'aéroport !), du vin et un gâteau préparé par les porteurs ! Un moment inoubliable dans ce beau pays que j'aime tant.

Demain, direction Goro II, à 4200 m. Les porteurs nous accompagneront jusqu'à la neige puis nous chausserons les skis. A partir de là, l'emplacement des camps sera improvisé en fonction des conditions météo, de notre forme et du panorama qui nous entoure.

23/04/2014 - Première journée de marche jusqu'au camp de Jula, à 3150 m d'altitude. Pas moins de 28 porteurs nous accompagnent !

Tout le monde va bien, l'acclimatation se fait en douceur.

Demain, direction Païju, à 3400 m, d'où nous pourrons adminer le front du Baltoro.

21/04/2014 - Voyage agréable et tranquille jusqu'à Skardu, en 9h30 de route et sans escortes. Les paysages sont toujours aussi superbes ! On prépare tout d'ici demain avant de signer les permis à 9h du matin et de monter à Askole (6h de jeep environ).

Toute l'équipe est là, dont Hassan, mais Sarfaraz ne peut pas venir.

Les crêtes qui surplombent la plaine de Skardu sont toutes enneigées, magnifique !

20/04/2014- Nous voilà arrivés à Chilas après "seulement" 16h30 de voyage sur la Karakoram Highway ! Tout va bien, nous bénéficions de la présence de deux gardes du corps à bord pour veiller spécialement sur nous, la classe !

Demain, 13h de route pour atteindre Skardu où Jahangeer, Sarfaraz et moi terminerons de préparer la logistique de l'expédition, ce qui va nous prendre une grande partie de la nuit... En attendant, au lit !

19/04/2014 - Arrivée à Islamabad avec 4 heures de retard ! Du coup, nous avons râté l'avion pour Skardu. Le vol de demain étant complet, nous n'avons pas d'autre choix que de prendre le bus pour deux jours de trajet jusqu'à Skardu et un jour de jeep jusqu'à Askole. Départ demain à 3 heures du matin.

Petite annecdote qui ne m'a pas fait rire DU TOUT : hier soir, au moment de l'enregistrement - trois heures avant l'embarquement supposé - je présente mon ticket électronique au comptoir. Et là, à mon grand désarroi, on m'annonce que je ne suis pas sur la liste des passagers !! Après enquête pour savoir pourquoi j'ai été rayé de la liste - raison inexpliquée, en fait - tout rentre dans l'ordre. Ouf !!

14/04/2014 - J-4 avant le départ de l'expédition à skis au Baltoro. 

4 raisons principales motivent particulièrement ce départ :

   - l'expérience nouvelle de parcourir à skis la région du Baltoro à une saison où le glacier est enneigé, et désert. (hormis la présence d'une petite poignée de militaires qui font du sitting dans des abris rustiques, sans ski pour se déplacer). Les images de ces lieux majestueux, figés dans le silence et la virginité de l'hiver, risquent de faire "mal aux yeux" !

   - La formation d'un guide Hunza (Sarfaraz) aux expéditions à skis en autonomie, un style dont l'intérêt a fait ses preuves dans le massif du Karakoram. Pour l'heure, Jahangeer est le seul guide pakistanais à connaitre les ficelles de ces expéditions, il est temps de transmettre cette expérience à d'autres guides motivés. 

   - La visite d'un pensionnat dans la ville de Skardu, financé par l'association "Les enfants du K2 ". Il permet à 8 enfants du village d'Askole de suivre leur scolarité dans des écoles urbaines de qualité. Je rencontrerai les élèves et les responsables du projet. 

   - Je passerai là haut la barre du demi-siècle... on ne peut rêver plus bel endroit pour un anniversaire !


 13/10/2013 - Création de l'association "Les enfants du K2" qui a pour objet de favoriser la scolarisation en ville des enfants de la région rurale du K2, au Pakistan. J'en suis le président. Voir toutes les informations.

logo22.jpg

 

 

 

 

 

 

 


 

28/09/2013 - Une image aérienne exceptionnelle du Karakoram :

55896018_7c18b56815_o_copie_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


01/09/2013 - Reprise des projets de voyages dans la karakoram

Jahangeer et moi sommes restés attentifs aux mesures prises par les autorités pakistanaises. Nous avons apprécié leur sérieuse mobilisation qui a abouti à l'arrestation des auteurs de l'attentat du Nanga Parbat. Parallèlement, des mesures de protection des étrangers ont été renforcées, notamment sur la Karakoram Highway.

S'il est anticipé de prévoir des séjours dans la vallée du Diamir au  Nanga Parbat, il est de nouveau raisonnable de planifier des treks et expéditions dans le massif du Karakoram (pays Hunza et Baltistan). Nous choisissons donc de maintenir le voyage à skis sur le Baltoro au printemps 2014. 

 


22/06/2013 - Attentat au camp de base du Nanga Parbat

Profondément touchés par ce drame, Jahangeer et moi avons décidé de respecter une période d'attente et d'observation. Nous restons attentifs aux mesures prises par les autorités pakistanaises avant d'organiser de nouveaux voyages dans les montagnes du Pakistan, qui restent ouvertes aux étrangers. Pour l'heure l'enquète bat son plein pour retrouver les auteurs des meurtres du Nanga Parbat. 

Suivi complet de l'affaire



  aimg_8027_copie_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24/05/2013 - Les images. En conclusion :  cette 10 eme édition a été le reflet de la première, même itinéraire, et conditions météo similaires. On a pris au moins 2,50 m de neige en cumulé, pendant nos 16 jours en autonomie sur le glacier. L'expérience a fait que nous sommes passés sans stress, mais avec beaucoup d'effort quand même. Il y a eu des moments difficiles, notamment 5 jours de suite sans visibilité, à se heurter au mur blanc du brouillard, à avancer à la boussole en guettant les microreliefs piégeux, à attendre dans la tente en regardant de temps en temps dehors, avec la même remarque lancinante : Heavy Snow... Tout le monde s'est rendu compte que l'aventure était réelle ! Nous avons eu nos jours de chance, avec ce camp fabuleux perché dans la montée du col d'Hispar, avec une balade somptueuse au coucher de soleil au dessus de l'immense glacier très crevassé où l'on avait bataillé pendant 5 jours pour trouver notre chemin. Le jour du col, par beau temps, salué par un gypaête qui s'est échoué à quelques centaines de mètres de nous, et dont on ne sait pas s'il a pu redécollé dans cette neige profonde qui devait géner sa course. L'ascension du Workman peak, une magnifique rando à skis, un belvèdère incroyable sur le col d'Hispar, Snow Lake et le glacier de Biafo, avec du bon ski en bonus ! Nicolas a signé la première decsente en surf, se tirant la bourre avec Damien et Anne, à fond les manettes ! L'exploration du Lupke Lawo s'est résumé à un camp à 4900m, avec une fenètre de visibilité de 45 mn qui a confirmé le grand intérêt de l'endroit pour le ski. Mais le ciel s'est refermé et le grand blanc a gommé le paysage ainsi que nos espoirs de gravir des sommets inconnus. Le projet d'ascension du Tahu Rutum, un gros morceau, est reporté à une expédition future ! Nous avons attendu le dernier moment pour descendre de Snow Lake, et nous avons bien fait : le soleil s'est finalement montré, et tout le monde a pu embrasser l'immensité de cette plaine glacée dans laquelle sont ancrées les parois verticales des tours de Solu, du Baintha Brakk et quantité de sommets glaciaires sans nom. La descente de Biafo, gigantesque défilé hérissé de flèches de granit, s'est effectué dans de belles conditions, sans trop d'efforts et avec des vues sensationnelles. Et c'est toujours avec le même bonheur que nous avons retrouvé les hommes d'Askole venus à notre rencontre sur le glacier, menés par notre ami Hassan, au sourire indéfectible.  Une expédition difficile, exigeante mais gratifiante, qui rappelle que les Karakoram Ski Expéditions ne sont pas jamais à prendre à la légère !

aimg_8242_copie.jpg

  aimg_8183bis_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

La carte du parcours avec tous nos camps (merci Jean-Pierre !) trace.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé et quelques chiffres (encore merci Jean Pierre !) stat.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15/05/2013 - La boucle est bouclée, nous voilà à Islamabad. Nous avons eu la chance de pouvoir prendre l'avion depuis Skardu et d'économiser deux jours de bus !

Décollage pour la France vendredi.

13/05/2013 -Samedi, soirée électorale sous la tente, avec résultats en ourdu traduits par Jangheer, la radio a bien fonctionné ! C'est drôle comme toutes les soirées électorales se ressemblent...

Hier,arrivée au village d'Askole après 26 km de marche, c'était long ! Aujourd'hui et demain, repos à Skardu, visite du bazar et bonne douche après 21 jours d'efforts... Malgré les conditions difficiles de notre traversée, elle restera un moment inoubliable pour chacun d'entre nous.

Mercredi, nous tenterons d'avoir le vol direct pour Islamabad, histoire d'éviter deux jours de bus sur la Karakoram Highway. Ca serait sympa que le temps nous accorde cette faveur !

10/05/2013 - Mercredi et jeudi, beau temps ! Nous avons bien profité de Snow Lake. Hier, nous sommes descendu sur le glacier de Biafo pour camper en face de la tour de Uzun Brakk, à 4 400 m.

Aujourd'hui, encore du beau temps, neige dure. En 2h30 de descente, nous étions au camp de Baintha ! Nous avons fêté l'anniversaire d'André et tout le monde va bien.

Demain, dernier jour sur les skis. Après 12 km de descente, nous rejoindrons les porteurs, comme prévu.

07/05/2013 - Hier, nous avons pu descendre le col malgré de très mauvaises conditions et atteindre le Lupke Lawo camp. S'il avait fait beau, nous aurions eu une vue magnifique sur la plaine de Snow Lake...

Aujourd'hui, progression jusqu'au Solu camp à partir duquel nous pourrons atteindre le glacier de Biafo.

Le temps est vraiment mauvais, très peu d'éclaircies. De la neige la plupart du temps. Par rapport au timing, nous sommes dans les temps et devrions rejoindre les porteurs ce week-end, comme prévu.

L'équipe est forme mais réclame du soleil !

05/05/2013 - Nous sommes coincés au col d'Hispar - vent et neige - mais tout le monde va bien.

03/05/2013 -  Passage du col d'Hispar sans problèmes même si c'était pas facile !

Aujourd'hui, nous avons tous réussi l'ascension du Workman Peak, qui culmine à 5 885 m. Nicolas est descendu en surf !

Météo très moyenne, prévisions pas top pour les jours qui arrivent.

Demain, direction Snow Lake.

01/05/2013 - Ouf, la météo est meilleure, le moral aussi ! Demain : ascension du col d'Hispar par des pentes crevassée puis le long d'une vaste vallée d'altitude presque plane. Tout le monde va bien.

30/04/2013 - Conditions encore peu favorables aujourd'hui. Nous allons avancer jusqu'au pied du col d'Hispar. Les prévisions météo sont meilleures pour la fin de semaine, croisons les doigts !

29/04/2013 - Gloster camp, 4400 m. En raison du mauvais temps (neige), nous avons mis deux jours au lieu d'un pour arriver jusqu'ici (4 à 5 km par jour). Le glacier d'Hispar n'est pas facile. Ce soir, nous avons avancé de 2 km seulement.

26/04/2013 - Ajourd'hui, nous avons dit au revoir aux porteurs qui sont repartis pour Hispar. Quant à nous, nous avons skié pendant 3 heures pour rejoindre notre premier camp, en face de l'embouchure du glacier de Yutmaru, à 4 200 m. Jour blanc et neige dans la journée. Ce soir, grand ciel étoilé !

Hier, les cooks m'ont préparé un gâteau d'anniversaire. Et oui, c'était hier ! 49 ans déjà mais en pleine forme et bientôt papa pour la troisième fois, ça conserve !!

24/04/2013 -  Hier soir, premier camp au village d'Hispar, à 3160 m, après un transfert en jeep depuis Karimabad. 

Aujourd'hui, nous avons fait deux étapes en une, trop forts ! Premier jour de trek - pas moins de 19 km ! - avec des passages magnifiques et, notamment, la traversée du glacier de Kunyang. Le temps est au beau fixe et toute l'équipe est en forme. Ce soir, camp à Bitanmal, à 3820 m.

Demain, dernière étape avant de chausser les skis et de dire au revoir aux porteurs. Nous regretterons les cuistots qui nous concoctent d'excellents petits plats !

Pour l'anecdote, j'ai offert une radio à mon ami guide Jahangeer, elle marche du tonnerre !! On capte les ondes radios du coin et on profite de la musique locale. Un petit cadeau pour fêter notre 10ème expédition à skis ensemble !!

21/04/2013 -  Après 14h de route, nous sommes arrivés à Karimabad de nuit. Demain, nous restons pour visiter cette magnifique oasis, ses canaux, son village médiéval, son chateau... Nous y ferons également les dernières courses pour l'expé (ravitaillement en fruits secs...).

20/04/2013 - Arrivée à Islamabad ce matin, à 7h30. La météo ne nous a pas permis de prendre le vol pour Gilgit... Nous sommes donc partis en minibus au travers des piémonts himalayens pour atteindre les gorges de l'Indus et la ville de Besham dans la soirée (270 km). Nuit à l'hôtel. Demain, nous emprunterons la Karakoram Highway, qui passe au pied du Nang Parbat, jusqu'à Gilgit. 

18/04/2013 - Départ demain matin. On est dans les starting blocs... En avant pour de nouvelles zaventures !

  La partie haute de notre périple à Snow Lake

 

 

25/03/2013 - Retour du week-end de préparation de l'expédition printemps 2013. Mauvais temps, neige et brouillard pour camper au hameau de La Duis, au fin fond de la Maurienne. Mais nous avons fait connaissance dans la bonne humeur et l'équipe est expérimentée, forte et motivée ! Super. La répétition générale a bien marchée et chacun sait à quoi s'attendre. Nous avons tiré les pulkas chargées de tout le matériel de camping hivernal depuis le village de Bonneval jusqu'à la Duis. Petit rappel sur l'installation des tentes north face VE25, briefing sur l'utilisation des réchauds essence primus, trucs et astuces diverses pour se faciliter la vie au camp, test des duvets et doudounes ! Le dimanche mauvais temps encore. Pliage du camps, nous cachons les pulkas dans un coin et nous montons dans le jour blanc et face au vent jusqu'aux sources de l'Arc. Descente pas top classe mais tant pis on s'est bien amusé quand même ! Rendez vous dans moins de 3 semaines, pour le grand concert final, qui durera 4 semaines !

 

 

LES IMAGES DU TREK AUTOUR DU NANGA PARBAT SONT DISPONIBLES  

nangaparbat2012_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29/09/2012 - Retour en France. Mission accomplie pour ce programme dense et varié. Nous avons pu observer toutes les grandes parois du Nanga Parbat dans leur totalité, malgré une météo capricieuse. La vallée du Diamir est très sauvage,  aucune piste ne permet d'atteindre les villages perchés sur des versants très raides. C'est une véritable forteresse, impénétrable sans un accompagnement local. Les seuls étrangers qui remontent cette vallée sont les grimpeurs qui viennent gravir le Nanga Parbat par la voie "normale" de 1962. Nous étions le premier groupe de "simples trekkeurs". La vallée de Raïkot est la plus touristique, avec le célèbre alpage de Fairy Meadows, qui s'atteint après 3 heures de marche seulement depuis le bout de la piste qui mène au village de Tato. Nous avons croisé des étrangers :  un groupe de Thaïs, un groupe de Japonais. une Russe, une Australienne. Le trek pour le Buldar Peak est spectaculaire, avec la magnifique traversée du glacier de Raïkot. Le temps n'a pas été avec nous pour l'ascension du sommet, nous avons réussi à grimper les pentes de neiges raides qui mènent au col entre le Buldar et le Chongra Peak, puis sur l'arète nous avons continué jusqu'à 5260 m, mais il neigeait vraiment trop fort pour poursuivre plus haut. Pendant la nuit au camp de base, la tente mess s'est effondrée sous le poids de la neige ! Les porteurs sont remontés le matin suivant depuis Beyal pour nous chercher, et le soleil est revenu avec eux. Le transfert côté Rupal a été long, car la piste pour descendre à de Fairy Meadows était toujours effondrée. Nous sommes arrivés à Tarshing de nuit, et le lendemain matin, un soleil franc nous a dévoilé les parois sud de la montagne. Superbe. Le trek à Rupal fut un enchantement, jamais difficile, toujours au sein de paysages accueillants. Au dessus de Shaïgiri, la journée d'ascension vers le camp de base du Rupal Peak fut un régal pour les yeux. Le parcours surplombe la vallée avec des perspectives aériennes incroyables, et la découverte des cirques glaciaires cachés du Rupal Peak et du Leila Peak vaut bien le détour. En bref, beaucoup de bonheur et de grandeurs partagés dans ce séjour autour du Nanga Parbat.

De retour à Gilgit nous avons été nous promener dans le bazar. Aucun soucis malgré l'épisode de la vidéo américaine et des dessins de Charlie Hebdo. L'avion pour Islamabad était encore innaccessible malgré bien du temps passé dans les bureaux de Pakistan International Airline, à quémander des sièges pour des places payées depuis 1 mois... Mais bon, nous avons stoïquement pris la route pour Besham. La KKH s'est améliorée, le chantier de refection total avance petit à petit. Certaines sections sont goudronnées de frais, ce qui est fantastique quand on a connu les travaux pour en arriver à ce résultat. Nuit à Besham au bord de l'Indus. La police nous a escorté par endroit dans le Kohistan, puis de Besham à Islamabad. Aucun soucis en route. Islamabad est tranquille, nous avons déambulé à Jinnah bazar, puis mangé des afghan kebabs au kabul restaurant, miam miam ! 

28/09/2012 - La fin du voyage s'est bien passée. Hier, retour à Islamabad par la route. Aterrissage ce soir à Paris !

21/09/2012 - Dernier camp pour deux nuits, à l'alpage de Shaïgiri, à 3 660 m. Beau temps. Demain, direction le Rupal Peak, à 4560 m, en aller-retour. 

18/09/2012 - Retour aux alpages de Fairy Meadows avec 30 cm de neige ! Trois personnes de l'équipe ont tenté l'ascension du Buldar Peak mais le mauvais temps les a obligé à faire demi-tour alors qu'ils étaient presque arrivés en haut. Tout le monde est en forme et profite de cette belle ambiance hivernale !

15/09/2012 - Arrivée à la "prairie des fées" : Fairy Meadows. Mais la montée n'a pas été des plus idylliques ! La piste étant très endommagée, l'équipe est descendue des jeeps et a continué à pied 3 heures durant ! Mais belle récompense une fois là-haut, le Nanga Parbat s'était dévoilé. Dans les prochains jours : camp de base du Buldar Peak et ascension de celui-ci !

12/09/2012 - Retour à Ser, après 2 nuits dans les alpages de Kutagali. Pour monter à l'alpage, beaucoup de pluie, mousson oblige ! Mais le ciel s'est dégagé et a laissé le groupe admirer la grande paroi nord ouest du Nanga Parbat. Demain, nuit douillette à l'hôtel, à Chilas.

09/09/2012 - Première journée de trek pour arriver au village de Ser, à 2730 m. On aperçoit déjà le Nanga Parbat ! Il fait très chaud et humide. Demain, direction l'alpage de Katugali.

08/09/2012 - Départ matinal pour Chilas. La route surplombe l'Indus dans des régions qui deviennent progressivement arides et désertes. Une fois à Chilas, le voyage n'est pas terminé : il reste encore 25 km environ pour gagner la vallée de Bunar Gah depuis laquelle le groupe se dirigera vers le pont de Halaley, où l'équipe des cuisiniers les attend. Installation du premier camp ce soir, nuit sous la tente !

 07/09/2012 - L'équipe est arrivée à bon port. Dès l'arrivée à Islamabad, direction Besham en minibus. Après 6 heures de route, nuit à l'hôtel. C'est la période de la mousson et de ses grosses pluies tropicales, belle ambiance ! 

05/09/2012 - On s'envole demain pour Islamabad. Objectif : les 3 camps de base du Nanga Parbat. Des noms évocateurs de grandes parois lointaines : Diamir, Raïkot, Rupal... J'appellerai la France régulièrement pour donner des nouvelles qui seront mises en ligne. Et c'est parti pour de nouvelles zzzaventures !!! Youpi !


 

ap1190241_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 25/05/2012 - Retour en France. Conclusion : malgré des conditions météo difficiles, nous avons profité des ambiances glaciaires extraordinaires du Nobande Sobande. Ce fleuve caché au fin fond du territoire balti est très peu visité. Même les guides de Askole ne connaissent pas l'Hanispur, ce beau sommet accessible et très panoramique que nous avons skié le 16 mai. Encore une belle expérience sur la "planête blanche", où nous avons minimisé les risques en renonçant au franchissement du Skam la, jugé trop dangereux sur son versant ouest pour être descendu par une grosse équipe comme la notre. A noter l'originalité de Nicolas Choppin qui nous accompagnait avec son surf "split", traçant de belles courbes inédites sur la neige vierge du Central Karakoram ! Des photos

23/05/2012 - Nous sommes arrivés à Skardu lundi. La météo n'étant pas bonne - encore une fois ! -, nous n'avons même pas essayé de prendre l'avion pour rentrer à Islamabad. Nous avons pris le bus hier, direction Chilas où nous avons passé la nuit. Aujourd'hui, nuit d'hôtel à Besham. Demain, arrivée à Islamabad avant de prendre l'avion du retour.  

20/05/2012 - Dernière longue journée (26 km) pour atteindre Askole où nous attendent Sultan, Cherzaad et Karim. Super accueil. 

19/05/2012 - Nous quittons définitivement le glacier après 16 jours passés en son sein. Ce soir nous campons dans l'herbe, sur un emplacement confortable encore jamais utilisé par des expés, au lieu dit Tsok. Les gens d'Askole le baptise Pierre Camp ! Merci. 

18/05/2012 -  Descente jusqu'au bout de la neige. Une bédière emprisonnante nous oblige à des manips pour s'échapper et rejoindre les 17 porteurs qui nous attendent déjà. Nous rangeons tout le matériel de ski et allons camper à Shingtchakpabianla (le camp du bois cassant dans le sable !). 

17/05/2012 - J'ai repéré un point de faiblesse sur la ligne de crête qui sépare le bassin de Nobande Sobande et celui de Braldu. Nous laissons les pulkas au pied d'une combe glaciaire que nous remontons aisément jusqu'à un joli col. Effectivement, la vue s'étend de l'autre côté sur le haut bassin de Braldu. Nous sommes sur la ligne de partage des eaux entre le sous-continent indien et la Chine. Une descente côté Braldu semble envisageable. Le temps se détériore encore et nous retournons vite aux pulkas. Camp sous le Skamri. 

 16/05/2012 - Beau temps. Nous avons pu faire l'ascension du Hanispur dôme, à 5770 m. La vue était à pleurer, tellement c'était beau ! Nicolas est descendu en surf. Demain, direction la civilisation...

14/05/2012 - 4ème jour au "snow camp". Malgré le temps, nous avons quand même pu faire le col de Skam La en aller-retour, entre averses neigeuses et éclaircies. Demain, nous reprendrons le chemin du retour en faisant des randos en périphérie de nos camps. Rendez-vous avec les porteurs : le 18 mai. 

12/05/2012 - Toujours scotchés au camp à 5070 m. Nous avons d'ailleurs renommé le camp "snow camp" ! L'hirondelle est partie. 

Nous ne passerons pas le col, la descente serait trop dangereuse avec sa pente à 45°. Du coup, nous reviendrons par le même chemin. En attendant, nous ferons des sorties autour du camp.

11/05/2012 - Nous sommes restés sous la tente toute la journée... c'est la tempête. On espère que le temps va s'améliorer sinon, nous serons obligés de rebrousser chemin, le passage du col étant trop dangereux par de telles conditions. 

Depuis hier soir, l'équipe s'est agrandie ! Nous hébergeons une hirondelle égarée sur le glacier ! Elle a passé la nuit dans la tente de Matthieu et aujourd'hui, elle passe du sommet de ma tête à celle de Jahangeer. Trop mignon.

10/05/2012 - Aujourd'hui, camp à 5070 m. Nous nous dirigeons tranquillement vers le col de Skam La. La météo est toujours très changeante : neige et éclaircies fugaces. Toutefois, le glacier est en très bonnes conditions, pas de crevasses. Nous avons jusqu'au 14 mai pour franchir le col. A suivre !

09/05/2012 - Camp au pied du Hanispur Peak. Nous avons tenté de faire le sommet ce matin mais, vu les conditions météo, nous sommes redescendus. Espérons que le temps s'améliore !

07/05/2012 - Glacier de Nobande Sobande, à 4800 m. Ce matin, pendant que certains se reposaient, j'ai emmené les autres membres du groupe faire une rando. Nous sommes montés à 5840 m !

Cet après-midi, direction le Hanispur Peak, magnifique dôme glaciaire skiable à 6000 m, au pied duquel nous établieront notre camp.

Le temps est moyen, il ne fait pas froid, il neige et le soleil perce de temps en temps. Un peu bizarre !  

04/05/2012 - Camp à 4000 m d'altitude et pas de neige ! Demain, nous serons sur le glacier et les porteurs nous laisseront seuls, nous et nos pulkas. Le temps est beau et tout le monde est en forme, c'est plutôt bien ! 

01/05/2012 - Nous sommes arrivés à Skardu hier, après deux longues journées de bus. Jahangeer et moi avons préparé les sacs jusqu'à tard dans la nuit...

Ce matin, nous avons pris les jeeps pour Askole, 6 heures de route. C'est le point de départ du raid. Nous sommes à 3048 mètres d'altitude. C'est ici que nous recrutons nos porteurs. Sinon, côté météo, c'est plutôt froid mais beau. La neige est basse, ce qui est plutôt pas mal car nous chausserons les skis plus vite !

Le groupe est super et tout le monde va bien.  

28/04/2012 - Arrivés à Islamabad, nous apprenons que le vol pour Skardu est annulé. Direction Besham où nous passerons la nuit. Nous devrions être Skardu demain soir, si tout va bien ! L'Adventure tour commence...

26/04/2012 - Veille de départ. Tout est prêt pour le Tour de l'Ogre : billets d'avion, visas, matériel, nourriture. Pas de grêve de train en vue, ni de volcan islandais pour nous pourrir le ciel de poussières... Jahangeer est à Islamabad depuis quelques jours pour nous préparer le terrain. Hassan est à Skardu, il filtre les 22 litres d'essence dont nous aurons besoin. Karim et Cherzaad sont aussi à Skardu pour préparer le matériel (tentes, cuisine pour le trek, mess pour le trek). Nous avons les tickets pour le vol Islamabad Skardu de samedi matin. La météo n'est pas terrible. A suivre...

 


 

29/09/2011 - C'est parti pour le grand voyage à Shimshal , pour vivre le Kutch, la transhumance des shimshalis. Une aventure en soi, où nous aurons besoin de chance pour gagner sans retard le village situé à 800 km au nord d'Islamabad. La Karakoram highway est en plein travaux, la route est coupée à la hauteur du lac d'Atabad qu'il nous faudra traverser en bateau. A suivre...

affiche_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23/10 - Retour en France. Fin d'un voyage qui marquera la vie de tous les membres du groupe. Ce fut une immense leçon d'humanisme. Je remercie les Shimshalis pour leur aide si précieuse, pour leur implication sincère, et pour avoir prononcé ces paroles généreuses : "Lucette fait maintenant partie de la grande famille du village, elle repose là haut avec nos mères & nos soeurs".  

20&21&22/10 - Descente en trois jours, par la route, à Islamabad, via Gilgit & Besham. Le consul de Suisse nous retrouve à l'hôtel d'Islamabad pour collecter les papiers officiels. 

19/10 - Journée de repos à Karimabad. Visite du fort d'Altit, récemment rénové, magnifique. Avec un médecin du groupe, nous allons à l'hopital d'Aliabad pour rencontrer un médecin légiste qui dresse un certificat de décès. 

18/10 - Nous rejoignons le lac d'Attabad. Didar nous attend avec son bateau. Nous faisons escale dans l'ile de Gulmit où se trouvent les autorités locales devant lesquelles nous faisons la déclaration de l'accident. Puis nous traversons le lac (travelling absolument magique) et gagnons Karimabad.  

17/10 - Adieux émouvants aux shimshalis. Nous partons pour Passu, avec une pause bains très tièdes au sources de Kuk, face au glacier de Malanguti. 

14&15&16/10/2011 - Nous descendons à Shimshal par la "Tang route", les chemins du vertige de la Pamir-i-Tang. Quelques yaks descendent avec nous. Nous sommes la dernière vague du kutch. Derrière nous il n'y a plus personne. A Shimshal, tout le monde est au fait du drame qui a touché notre groupe. La première personne que je croise me dit "Là haut, elle sera loin de chez vous, mais très près de chez nous, nous prendrons soin d'elle". Le concile ismaëlien, le Nambardar (chef du village) et le comité de gestion du village nous font une lettre de témoignage de l'accident. Un discours humaniste et des chants sont organisés par des représentants du concile ismaëlien, en la mémoire de Lucette. 

13/10/2011 - Contactée par téléphone satellite, la famille fait part du voeux de la victime, exprimé de son vivant, d'être inhumée dans la montagne. Nous annulons l'hélicoptère. Les Shimshalis se proposent pour organiser une cérémonie et une sépulture dans la tradistion ismaëlienne. En début d'après-midi, sous un ciel pur d'automne, le corps est inhumé dans le petit cimetière du hameau, à 4300 m d'altitude, sur un petit plateau panoramique. Une grande ferveur et un grand humanisme ont accompagné Lucette jusque dans sa dernière demeure, construite avec beaucoup de soins. Les Shimshalis ont prononcé des paroles d'appaisement boulversantes de sincérité. Un grand soulagement est ressenti par tous après la cérémonie. La vie continue, nous devons rentrer, nous sommes à 8 jours de voyage d'Islamabad. 

12/10/2011 -Drame. Au lever à 8h, Lucette M. est prise de vertiges. A 9 h du matin, malgré l'intervention des 2 médecins du groupe, elle succombe à une attaque cardiaque. Le choc est terrible. Une procédure d'évacuation du corps par hélicoptère est ouverte.  

09&10&11/10/2011 - 3 journées autour de Shuijerab, au gré des envies de chacun : visite au col de Shimshal (4700m), ascension d'une crête panoramique à 5350 m, exploration vers les glaciers qui emplissent le haut de la vallée de Shuijerab. Temps magnifique. Les yaks ont été regroupés dans les enclos du hameau d'alpage, les Shimshalis font leur inventaire et choisissent les bêtes qu'ils veulent vendre. Le kutch se fera en 3 vagues : le 11 départ des petits yaks qui passeront l'hiver à Shimshal, le 12 départ des 7000 chèvres  et moutons, le 13 départ des grands yaks chargés de la production de l'été et de toutes les affaires d'estive. Nous partirons le 12, avec le grand troupeau. 

08/10/2011 - Et voilà ! Nous sommes sommes aux alpages de Shuijerab, magnifiques ! Les troupeaux commencent à être rassemblés en prévision de la descente vers Shimshal.  

05/10/2011 - La traversée du lac d'Atabad fut extraordinaire ! Nous avons pu observer le trafic des marchandises et immortaliser des scènes magnifiques avec nos appareils photos !

Nous sommes arrivés hier à Shimshal. Le trek a débuté cet après-midi. Les porteurs sont très organisés, ils nous ont fait signer un contrat fixant leurs tarifs (moins chers qu'au printemps, ouf !). 23 porteurs sont partis avec nous, les autres nous rejoindront demain pour atteindre un total de 45 porteurs !

L'équipe est en forme malgré une petite fatigue dûe à l'altitude.

02/10/2011 - Nous sommes arrivés à Karimabad dans la nuit de vendredi à samedi, après un vol entre Islamabad et Gilgit puis un transfert en jeep jusqu'ici. Un périple bien fatiguant pour commencer le voyage mais qui nous a épargné une vingtaine d'heures de bus depuis la capitale !

Au programme d'aujourd'hui : visite de Karimabad et de son fort et balades au bord des canaux. Le temps est superbe et les paysages somptueux. Jahangeer, mon ami guide qui organise le voyage avec moi, assure un max. 

Demain, direction Passu et le lac d'Atabad où une embarcation nous attend. Le temps presse pour rejoindre le village de Shimshal : Iqbal, mon ami shimshali, m'a informé que le kutch partait trois jours plus tôt que prévu ! Iqbal nous accompagnera pendant la transhumance, ce sera un moment très émouvant pour nous deux qui l'avons faite ensemble il y a plus de 15 ans...


 


 

p1040258_copie_news_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29/05/2011 - L'avion n'a pas volé. Nous l'avons attendu 2 jours et sommes partis finalement en minibus à 14 h de Skardu. La route des hautes gorges de l'Indus a été très abîmée par la mousson d'août dernier, elle est rafistolée mais pas vraiment réparée. Quand à la KKH que l'on rejoint après 5 h de route, elle est totalement en chantier, donc c'est de la piste, large, mais défoncée. 5 heures de nuit Chilas, suivies de 15 heures de route à  travers le Kohistan et les piémonts himalayens de Manshera, Abottabad et enfin la plaine du Penja. Courte nuit à ISB, 8 heures de vol pour Paris, + 7 heures de voiture pour Chambéry. That's all folks. 

 

25/05/2011 - Nous sommes à Skardu. Youpi ! Troisième grande traversée réussie !! Le groupe est très content. Demain, nous essayerons de prendre l'avion pour Islamabad. 

23/05/2011 -  Le voyage tire à sa fin ! Les pulkas sont rangées. La descente s'est bien passée, avec le retour du beau temps. Nous voilà au bord du glacier et nous attendons les porteurs. Demain, grosse journée de marche pour rejoindre le village d'Askole. 

21/05/2011 - Nous avons quitté Snow Lake et sommes descendus sur le glacier de Biafo pour camper au camp de Uzun. Nous sommes fatigués et il fait mauvais temps (très froid !) mais tout va bien. Dans deux jours, nous rejoindrons les porteurs.  

18/05/2011 - La descente du col s'est bien passée.

Nous voici sur le glacier de Sim Gang, au bout de Snow Lake. Notre camp est à 5170 m. Les conditions météo nous permettent de faire des excursions aux alentours du camp, c'est génial !

Demain, direction les tours de Solu.

15/05/2011 - Col de Lupke La. Nous y sommes arrivés hier, sans problème.

Aujourd'hui, quatre d'entre nous ont grimpé le Braldu Brakk, un sommet situé au nord du col, à 6200 m. Belvédère somptueux sur le centre du Karakoram, panorama époustouflant s'étalant du K2 au Nanga Parbat ! La descente s'est faite à skis par des pentes raides. Nous sommes fatigués mais contents !

Demain, descente sur Snow Lake.

12/05/2011 - Voilà deux jours que nous sommes seuls sur le glacier. Tout va pour le mieux. Dans deux jours, si nous continuons notre progression dans de bonnes conditions, nous serons au col de Lupke La, à 5544 m. 

09/05/2011 - Nos bagages sont arrivés via une caravane de yacks, et oui, la classe quoi ! Bon, c'est quand même moins de stress... 

Le temps est toujours super beau et l'équipe en forme. Plus que deux jours avec les porteurs puis à nous les grandes étendues glaciaires !

07/05/2011 - Les premiers jours de trek au départ de Shimshal se sont bien passés, malgré une "pénurie" de porteurs qui nous a obligé à laisser des sacs au village, sacs qui devraient bientôt nous rejoindrent à dos de yacks... 

Demain, col de Shimshal, à 4755 m, vaste plateau où la neige peut ralentir notre progression. camp prévu sur le versant opposé, au hameau de Shuwart. 4 à 6 h de marche.

02/05/2011 - Nous apprenons que Ben Laden a été tué près d'Islamabad, hier. Quelle nouvelle !!

Pour nous, tout se passe à merveille. Aujourd'hui, nous devrons traverser le lac d'Attabad, formé en 2010 suite à un éboulement. Il mesure 25 km quand même ! Nous gagnerons ensuite Passu puis le village de Shimshal. Une longue journée nous attend.

01/05/2011 - Mon ami guide pakistanais, Jahangeer, et moi avons fait les sacs jusqu'à 1h du matin hier au soir ! 

Vol pour Gilgit à 10h du matin. Le beau temsp est au rendez-vous. Les montagnes sont bien blanches et les oasis ont les couleurs du printemps. A notre arrivée, transfert en minibus pour Karimabad, capitale de la vallée de Hunza. 

30/04/2011 - Arrivée à Islamabad. Au programme : bazar et musée. 

28/04/2011 - Tout est prêt. Départ demain, 8 h, de Chambéry. Après-demain, nous serons à Islamabad et peut-être même à Gilgit... Inch Allah. C'est parti pour la 3eme Grande Traversée du Karakoram ! 

 


 

Du 19 septembre au 10 octobre 2010 -> Des nouvelles du trek au pied du K2

10/10 - Retour en France après un merveilleux voyage sur le Baltoro. Voir photos

Conclusion : les régions de montagnes du Pakistan se sont vite remises des dégats occasionnés par la mousson exceptionnelle du mois d'août. Les voies de communications sont toutes réouvertes (il faut être patient quand même car les routes sont mauvaises, et la KKH est un vaste chantier de reconstruction entre Raikot bridge et Hunza). La situation est paisible à Islamabad, vie normale, pas de stress. Idem pour la région Gilgit Baltistan. 

07/10 - Nous sommes déjà à Islamabad ! Le beau temps nous a permis de voler ce matin. Nous avons trois jours de repos devant nous avant le grand retour en France. Au programme : visite des sites bouddhistes de Taxila et des bazars d'Islamabad et de Rawalpindi.

05/10 - Et voilà, le trek est terminé. Nous sommes arrivés à Askole, fatigués mais contents. Demain, direction Skardu, 6 à 7 heures de jeep nous attendent. 

03/10 - Nous sommes enfin sortis du glacier. Malgré certaines difficultés pour avancer et passer les nombreuses moraines, ce fut EXTRAORDINAIRE !

Il nous reste 37 km à parcourir, en deux jours, sur du sentier facile. On va en profiter un maximum !

01/10 - L'itinéraire en rive droite nous offre des paysages grandioses. Nous marchons au pied d'immenses parois de granit. Dans deux jours, nous rejoindrons la plaine donc il faut profiter à fond de ces derniers moments!

Ce soir, camp au pied de la paroi du Trango d'où l'on domine le glacier du Baltoro.

29/09 - Camp à Goro II, avec de la neige.

Demain, nous entamerons la descente, par la rive droite du glacier du Baltoro. Cet itinéraire est peu voire pas du tout fréquenté. Il n'y a pas de véritable chemin. Parmi les porteurs, seul l'un d'eux l'a pratiqué. Nous serons la dernière expé présente sur le glacier !

27/09 - Depuis jeudi, tout va bien malgré l'hiver qui semble arriver à grands pas. 

Aujourd'hui, camp à Concordia (4 600 m). Je décide de modifier l'itinéraire de départ : nous n'irons pas au camp de base du K2. Il y a déjà beaucoup de neige et si le mauvais temps s'installe, nous aurons des difficultés à descendre en toute sécurité.

Nous espérons tout de même apercevoir le majestueux K2 avant de reprendre le chemin du retour !

23/09 -Deux jours que nous marchons. Hier, 1er camp à Jula (3150 m) après 18 km de marche. Aujourd'hui, 19 km de Jula à Païju (3400 m). Ces grosses étapes nous ont bien mis en jambes ! Mais le jeu en vaut la chandelle : les paysages sont toujours aussi beaux. Depuis notre camp, nous pouvons admirer le monstrueux glacier du Baltoro.

Demain, le camp 4 sera dressé au pied des tours de Trango (4130 m) dont les parois mesurent 2000 m.

20/09 - Atterrissage à 7h30 du matin, à l'aéroport international d'Islamabad. Comme à chaque voyage, suspense à l'arrivée : la météo nous permettra-t-elle de voler pour rejoindre les montagnes ?? Et oui ! En seulement 1 heure, nous sommes arrivés à Skardu, capitale de la région du Baltistan. A l'aéroport, nous avons vu un avion de l'US Air Force livrer de la nourriture pour faire baisser les prix au bazar. Ici, la situation semble revenir à la normale.

Demain, nous quitterons Skardu en jeep (6h de trajet), sur une piste qui remonte les vallées de Ghizar puis de Braldu pour arriver au village de Askole (3 030 m). 

18/09 - J-1 avant le départ. Tout est prêt. Mes amis pakistanais nous attendent, à Islamabad, à Skardu et à Askole. J'ai hâte de partir, pour témoigner de la situation des régions de montagnes après la terrible mousson du mois d'août. J'ai 3 semaines pour recueillir également les témoignages et points de vue des Pakistanais sur le sort des sinistrés sans abris dans les plaines. A suivre... 

 

 


17 Août 2010 - Déjà près de 15 millions de personnes ont été frappées par la mousson au Pakistan. Pour leur venir en aide, la Croix-Rouge française envoie une équipe de réponse aux urgences spécialisée dans l'évaluation des besoins et la distribution de produits de première nécessité (couvertures, tentes, bâches, kits d'hygiènes,…).Cette première intervention d'urgence représente un coût estimé à 150.000€ et permettra de venir en aide à 25.000 familles, soit 175.000 personnes.  Faire un don ponctuel à la Croix Rouge p07_24494437.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


15 juillet 2010 - nouveau départ programmé pour la Grande Traversée au printemps 2011 pubgrandtrav2011_copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


16 mai 2010 - Retour de la traversée Hispar Biafo. SUCCESS ! 

Les photos sont en lignes !

 Et voilà ! Toute l'équipe est en forme, contente de rentrer après ces 4 semaines d'aventure et de suspens. 

hispar_la_copie.jpg

Lire les commentaires rigolos et bien sentis de Pierric Deransard, sur le site de camp to camp.

Rien ne nous aura été épargné : grêve SNCF au départ, cendres volcaniques bloquant les aéroports, KKH en réparation, grosses chutes de neige en altitude, pistes coupées... Mais nous avons eu notre part de chance que nous avons exploitée au maximum: Beau temps pour le vol Islamabad Gilgit, piste ouverte pour Hispar, très bon enneigement sur le glacier, très beau temps pour la montée du col, et une fenètre météo correcte pour en descendre après le passage d'une grosse perturbation neigeuse. La piste d'Askole a été ouverte pour nous, et l'avion Skardu Islamabad a volé ! La baraka ! 

En conclusion, cette traversée Hispar Biafo est absolument magnifique. Le glacier d'Hispar étant orienté ouest/est, les levers et couchers de soleil sont somptueux, le regard porte à plus de 100 km, et les versants glaciaires qui suplombent le grand fleuve blanc regorgent d'Ice Flute et de séracs. Evoluer dans cet univers pendant plusieurs jours est un bonheur constant pour les yeux. 

A guetter le débordement du lac de Attaabad qui devrait avoir lieu avant la fin du mois de mai. Un  chenal a été creusé dans le barage naturel pour canaliser le débordement. A Hunza et à Gilgit, tout le monde est dans l'expectative. Si le barage cède, la catastrophe sera énorme : 25 000 personnes se retrouveraient sans abri, sans terres. Les ponts de la KKH seraient détruits. Les spécialistes (géologues, hydrologues etc...) sont confiants, mais ils ne sont sûrs  de rien. C'est un énorme INCH ALLAH qui est prononcé par toute la population de montagne de la région de Gilgit. 

 


 

Avril - mai 2010 : Actus de la traversée Hispar Biafo

 

Les deux derniers jours à skis se sont très bien passés et nous avons retrouvé les porteurs avec joie.

Nous sommes à Skardu depuis hier et espérons prendre l'avion pour Islamabad demain. C'est toujours la même rengaine : s'il fait beau, on vole ; sinon, on prend le bus pour plusieurs heures...

Tout le monde est en pleine forme et content du voyage. 

Les pulkas sont rangées jusqu'à l'année prochaine et sous bonne garde de l'agence pakistanaise avec laquelle je travaille. Je tiens à la féliciter car elle réalise un très bon boulot ! 

- 8 mai - Le beau temps est de retour !

Ouf ! Après une cinquième nuit au col d'Hispar - au lieu de deux nuits initialement prévues - nous voilà redescendus 700 m plus bas.

Grâce au beau temps et aux traces que nous avons faites hier, Jahangeer et moi, la descente s'est bien passée. Mais la journée fut longue ! A cause de notre retard accumulé, nous avons fait deux étapes en une. Cette année, pas de camp au pied de la tour de Solu. Nous sommes déjà sur le glacier de Biafo, au camp de Uzun, à 4450 m.

Plus que deux jours à skis avant de retrouver les porteurs. D'ici-là, j'ignore si je pourrai donner des nouvelles par téléphone satellite car ma batterie est très faible et refuse de se recharger... Il faut donc que j'économise des unités en cas de besoin urgent.

 

- 7 mai - Cinquième nuit au col d'Hispar

Le camp est enfoncé dans la neige depuis plusieurs jours.

Pour ne pas être en retard sur notre programme, la descente sur le glacier de Snow Lake devra se faire demain. Aujourd'hui, Jahangeer et moi sommes allés en repérage, les conditions ne devraient pas être trop mauvaises.

- 5 mai - Col d'Hispar, 5150 m

Vendredi 30 avril, premier jour à skis pour atteindre le camp 1, sur le glacier d'Hispar. Nous sommes arrivés au col du même nom 4 jours plus tard. La montée s'est bien passée malgré un temps médiocre.

Aujourd'hui, 5 mai, nous entamons notre deuxième nuit au col. Il neige, jour de repos obligé ! La météo devrait s'améliorer dans les prochains jours. 

Demain, descente sur le glacier de Snow Lake. De là, nous pourrons admirer la magnifique tour de Solu.

 

- 28 avril - Premiers jours au Pakistan

Dimanche, jour de chance ! Le beau temps nous a permis de prendre l'avion entre Islamabad et Gilgit. Un vol superbe au-dessus du Cachemire enneigé et du Nanga Parbat.

Arrivés à Gilgit, direction Karimabad par la route et quelle route ! La Karakoram Highway est en totale réfection, il nous faudra 6 heures pour parcourir 100 km... Notre patience sera récompensée par un magnifique spectacle : de belles lumières projettent leurs rayons sur le Diran Peak et le Spantik. Malgré notre fatigue qui nous guiderait bien directement au lit, nous participerons à une fête surprise organisée pour mon anniversaire, ce 25 avril. Et oui, déjà 46 ans ! Un très bon moment auquel se succèdera une "after" avec Jahangeer : nous complétons les sacs de vivres par de nouvelles provisions achetées sur place. Dodo, enfin, à minuit.

Lundi matin, nous avons atteint Hispar, à 3 160 m, en 4 heures de route. Nous sommes prêts à commencer le trek du lendemain.

Aujourd'hui, camp à Bitanmal, à 3820 m. Nous devrions déjà être à Burumbun mais la traversée d'un glacier tourmenté et une chute de neige nous ont ralenti dans notre progression. Tous mes clients ont bien suivi et le moral est bon ! 

- 24 avril - Enfin le départ !

Nous aurions dû partir le 16 avril mais le volcan islandais en a décidé autrement !

Après une semaine d'attente (stressante) à Paris, nous avons pris le vol d'hier soir, à 20h. Quelle chance nous avons eue car il y avait 200 places pour 300 personnes !

Arrivés ce matin à Islamabad, nous espérons pouvoir prendre le vol pour Gilgit, ce qui nous épargnerait plusieurs heures d'autocar...

Ayant une semaine de retard sur le programme prévu, nous sommes obligés de changer d'objectif. Cette année, pas de grande traversée Shimshal-Askole mais une tout aussi magnifique : la traversée Hispar-Biafo, mon premier raid à skis au Pakistan en 2003 ! 

 23 mars 2010 - Le groupe s'est retrouvé pour une répétition générale dans les Alpes : progression à skis avec les pulkas, nuit sous tentes sur la neige, repas sur réchauds à essence, etc...Il a neigé tant est plus, avec du vent, une excellente mise en situation ! Un bon groupe, pour vivre une belle aventure. 

La KKH est coupée entre Hunza et le Gojal depuis le 4 janvier. La montagne de l'Ultar s'est effondrée sur le hameau de Attabad, faisant 19 morts. Un amas de pierres et de terres s'es accumulé sur 2 km au fond de la vallée de Hunza, barrant la rivière. Un lac s'est formé, d'au moins 24 m de profond, et  près de 12 km de long. Le Gojal est coupé du monde. Depuis le 14 février, des petits bateaux permettent de franchir le lac.

Nos pulkas ont déjà franchi le lac ! C'est bon pour le moral ! 

Voir les articles sur le site du Pamir pakistanais

 


 

10 octobre 2009 - Retour du voyage dans l'Hindou Kouch. Trois semaines d'action et de contemplation, du très beau temps, une lumière ultra pure sur le lac Karambar, la plaine d'altitude du Boroghil, et le Darkot pass... LES PHOTOS SONT ARRIVEES !

Des écoles ont été bâties pour les enfants de cette région perdue, à quelques kilomètre du corridor afghan. Aucun militant ne se risque dans cette contrée hostile aux talibans. 17 étrangers seulement sont venus visiter le Boroghil en 2009. Les photos sont là !


Mai 2009

Nouveau film : Planet Snow Lake - 6 minutes de travelling panoramique sur les glaciers de Braldu, Sim Gang, et Biafo, un monde de glace et de roc qui semble à des années lumières de chez nous !

Les dates de la Grande Traversée 3eme édition sont fixées pour 2010. Le voyage est déjà confirmé. Du 16 avril au 14 mai 2010

Les photos de la Grande Traversée 2009 sont arrivées ! cliquez ici

La deuxième édition de la Grande Traversée se termine sans encombre. Des centaines de souvenirs se téléscopent dans nos tête encore remplies de lumières d'altitude.

Bye bye Jahangeer, rendez-vous l'an prochain pour tenter de nouveau cette mémorable aventure.

Bye bye Islamabad, retour dès cet automne sur les chemins de l'Hindou Kouch !  

 

- 6 mai - Vol sur Islamabad.

Ce matin, le temps nous a permis de voler sur Islamabad, quelle chance !

Au programme jusqu'à jeudi soir : bons repas, repos, balades dans le bazar...

Vendredi matin, retour à Paris, tard le soir. 

- 4 mai - Skardu !

Et voilà, nous sommes à Skardu ! Fatigués et amaigris mais contents ! 

Demain, mardi, nous resterons encore ici pour bien nous reposer et visiter le bazar.

Mercredi, si les conditions météo sont bonnes, nous prendrons le vol pour Islamabad (1 heure, au-dessus du Nanga Parbat). Sinon, descente en minibus en 2 jours mais ce sera toute de suite moins drôle...  

- 3 mai - Askole.

Hier, ce fut notre dernier jour sur le glacier. La rencontre avec les porteurs signe le retour au monde civilisé...

Tôt ce matin, nous sommes partis pour une longue journée de marche (15 km en 8 heures) qui nous a menés jusqu'à Askole.

Ce soir, pour nous récompenser de nos durs efforts, poulets et pommes de terre au menu !

Et demain, nous rejoidrons la ville de Skardu. Six heures de jeep et 120 km de piste défoncée nous attendent mais cela ne saurait nous résister longtemps... 

- 29 avril - Camp à 4750 m. 

La tempête a duré toute la nuit. Ce matin, 1 mètre de neige mais grand beau !

Le retour du soleil booste notre moral. Nous avons skié quelques heures pour atteindre le pied des tours de Solu et notre camp à 4750 m.

La météo annonce du soleil jusqu'à dimanche. D'ici là, nous devrions avoir rejoint les porteurs et entamé notre descente vers Askole.

- 28 avril - Grand blanc !

Malgré une tempête de folie, nous avons parcouru 8 km à skis. Il fait très froid et le vent souffle fort. Espérons que le temps s'améliore car nous sommes censés rejoindre les porteurs dans 4 jours, sur les bords du glacier.

Pour le moment, nuit de repos non loin des magnifiques tours de Solu (que nous ne voyons pas, d'ailleurs, à cause de la tempête...).

- 27 avril - Jour de repos.

Jour de repos bien mérité sur une étendue qui s'apparente à un immense lac d'un blanc immaculé.

Les éclaircies de ce matin ont permis à quelques uns d'entre nous de faire une rando à 5400 m. Moi, je suis resté sous la tente pour faire une bonne sieste ! Oui, bon, simplement !

Mais la neige a vite repris le dessus et tombe depuis quelques heures. La descente du glacier se fera doucement mais sûrement...

- 26 avril - Descente du col.

Le début de la descente du col présente une pente à 30°/35°. Nous avons descendu les pulkas au bout d'une corde, sur 150 m. Tout s'est bien passé. Les conditions n'étaient pas avalancheuses mais tout le monde portait un Arva, sécurité oblige.

Camp sur le glacier de Sim Gang, au bout de Snow Lake, à 5000 m, avec une superbe vue sur l'Ogre.

Nous prévoyons de rester peut-être un ou deux jours sur place pour se reposer et faire des randos à la journée. 

- 25 avril - Col de Lukpe La !

Cette nuit, - 20 ° ! Depuis que je parcours les glaciers du Karakoram, c'est la deuxième fois que j'ai si froid. Tout cela a un petit air de Spitzberg et je sais de quoi je parle !

Nous avons mis 4 heures à atteindre le col de Lukpe La, à 5544 m. Pour la deuxième année consécutive, j'y suis pour mon anniversaire, quel luxe !

Le temps est toujours au beau fixe. Nous avons déjà fait la moitié du voyage.

- 24 avril - Bientôt, le col de Lukpe La...

Dur, dur de faire la trace ! Il y a 50 cm de poudreuse et la neige colle ! Denis nous a fait une trace d'enfer aujourd'hui.

Du camp, le col ne paraît pas si loin... Pourtant, il nous faudra certainement au moins 4 heures pour y arriver.

- 23 avril - Bassin supérieur du glacier de Braldu.

Les pulkas sont lourdes et les journées sont froides, - 15 ° ce matin ! Mais les conditions météo sont très bonnes. 

Aujourd'hui, nous avons parcouru 8,5 km et fait 400 de dénivelé. Le camp est à 4880 m, dans le bassin supérieur du glacier de Braldu.

Si tout va bien, dans deux jours (pour mon anniversaire !), nous seront au col de Lukpe La (5544 m).

- 22 avril - Dure journée !

Notre troisième camp sur le glacier est installé après une dure journée. Nous avons eu beaucoup de mal à avancer en raison du manque de neige et des nombreux cailloux.

Entre 8 heures du matin et 5 heures du soir, nous avons avancé de 6-7 km, pas plus. Les pulkas étaient chargées à bloc donc pas facile de les isser, de les descendre et de marcher sur les blocs avec les skis... Et l'altitude n'aide pas à avancer.

Nous sommes maintenant dans des vallées plus larges, face à de grands pénitents de glace. On devrait être sorti d'affaire et pouvoir skier plus facilement.

Malgré la grosse fatigue de chacun, l'équipe est contente. Tout le monde s'est bien battu.

 - 21 avril - Deuxième camp sur le glacier de Braldu.

Hier, nous avons atteint le front du glacier de Braldu difficilement. La neige a ralenti notre progression et de nombreux porteurs ont choisi de rebrousser chemin. Nous avons dû laisser du matériel en route et revenir le chercher aujourd'hui.

Ce soir, deuxième camp dans la bédiaire depuis laquelle nous avons une magnifique vue sur le glacier.

Demain, premier jour avec les pulkas.

- 19 avril - Vallée de Braldu.

Hier, le passage du col de Shimshal nous a donné quelques difficultés. Les porteurs avaient de la neige jusqu'à mi-cuisse, nous avons dû les aider à porter les pulkas. Beaucoup de fatigue pour tout le monde.

Après une bonne nuit réparatrice, nous avons rejoint l'alpage de Chikar, où se trouve une maison pour les bergers shimshalis qui gardent le troupeau de yaks pendant la saison d'hiver (3820 m).

Camp dans la vallée de Braldu.

- 18 avril - Passage du col de Shimshal, 4755 m.

Grand froid cette nuit !! Les températures avoisinaient - 11 degrés sous les tentes...

Ce matin, nous chaussons les skis sur le plateau du col de Shimshal, à 4700 m environ. Chacun fait sa trace, les porteurs font également la leur (à pied...). 

Bientôt, nous passerons le col pour redescendre sur le versant opposé et passer la nuit au hameau de Shuwart (4600 m).

- 17 avril - Quatrième camp au pied du Shimshal Pass.

Aujourd'hui, camp dans la neige, au hameau d'alpage de Shuijerab.

L'acclimatation se passe toujours bien et le temps reste au beau fixe. Les conditions sont donc plutôt bonnes !

Hier soir, deux "coursiers" de Shimshal sont montés dans la journée pour nous amener une partie des skis et notre essence que nous n'avions pas pu prendre par manque de porteurs.

Et pour garder la forme, nous avons fait une petite sortie à ski, à 4600 mètres. 

- 16 avril - Camp à 3700 m.

Nous en sommes à notre troisième jour de trek depuis Shimshal. Dans deux jours, nous atteindrons le col de Shimshal. 

En attendant, ce soir, camp à 3700 m. 

Le temps est meilleur que les jours précédents, on voit tous les sommets alentours. 

L'équipe est en forme et s'acclimate bien.

Avec nous, 55 Shimshalis et 3 Hunzas pour la cuisine. Ils resteront avec nous encore 5 jours, avant que nous chaussions les skis pour notre grande traversée. 

-14 avril, première journée de trek au départ de Shimshal. 

Après un long voyage depuis Paris, nous avons atterri à Islamabad samedi dernier. A peine arrivés, nous sautons dans un bus qui nous amènera jusqu'à Gilgit, en deux jours. Nous empruntons la Karakoram Highway. Cette année, elle est plus défoncée que jamais à cause de l'énorme chantier d'élargissement de la route. L'Indus n'a pas encore sa couleur marron, preuve que l'hiver n'est pas encore terminé en montagne. Pour l'instant, il fait bon mais la neige recouvre encore les hautes forêts. Depuis la route, à 30 km/heure, on ne voit guère de traces du tremblement de terre d'il y a quatre ans, à part des toits neufs et des nouvelles maçonneries. Voilà pour l'ambiance !


Dimanche, nous arrivons à Gilgit. Une courte nuit nous attend. Car après avoir acheté des vivres supplémentaires, il faut refaire les sacs !

Lundi matin, levé tôt afin d'atteindre dans la journée le village de Shimshal, à 3000 mètres. Là-bas, des porteurs nous attendent.

Aujourd'hui, 14 avril, nous partons pour notre première journée de trek. Le temps est nuagueux. Tout le monde va bien. Nous plantons les tentes au bout de la plaine de Shimshal, à l'entrée de la gorge de la Pamir.

- 6 avril, départ dans quelques jours...

Tout au long du voyage, nous donnerons des nouvelles de notre avancée que vous pourrez suivre sur le site.

 

TREK AUTOMNE 2009 EN HINDOU KOUCH

 Départ confirmé. Réservations définitive des places avion entre le 11 et le 30 mai 2009.

 

PORTFOLIO "LA PLANETE SNOW LAKE"

Publié dans la revue La Montagne & Alpinisme de la FFCAM
pdf Télécharger le pdf 443.71 Kb

 

Pour cette 13eme expédition à skis, Jahangeer et moi inaugurons un nouveau parcours : la traversée des hauts cols de Muztagh, qui permettent de connecter la vallée de Panmah et celle du Baltoro, en passant par le vaste bassin supérieur du glacier de Sarpo Laggo, qui s'écoule en Chine. Ce parcours relie tous les points que nous avons visités lors des 12 expéditions à skis précédentes. Une grande aventure qui plaira aux fidèles de ces raids hors normes, et à tous ceux qui recherchent de nouvelles expériences, très très loin des sentiers battus. De l'imprévu, de la grandeur, de l'amitié, et des merveilles.

Du 14 avril au 12 mai 2017

Voyage en cours --> Les news

Contact et renseignements

Lire la suite...
 

 Karakoram versant chinois 

25 jours, du 24 septembre au 18 octobre 2017
4eme édition de mes voyages dans le Karakoram chinois. Objectif : le SANCTUAIRE des GASHERBRUM, au pied du plus grand des cirques glaciaires du globe. Un grand périple en Asie Central via Bishkek (Kirghizistan), la passe de Torugart, Kashgar, Yarkand, le désert du Taklamakan,  les montagnes du Kun Lun, la passe de l'Aghil, et la vallée perdue de la Shaksgam. 

Contact et réservation

 

 

Lire la suite...